21 mai 2009

Mon égo , Ben et les autres sur la scène du Cabaret Voltaire ( Zürich 26 Avril 2009)





Ma première participation à un concert Fluxus. Merci Ben (Le vrai) , Thomas (Le Mousquetaire ), Adrian (Directeur avec Philip du Cabaret Voltaire) , Christoph ( Le photographe) ! et les autres ! = où comment je suis devenue Curator sans le savoir : à découper le pantalon de Ben , à jouer du piano selon une partition de John Cage , à croquer des pommes sur la scène du Cabaret Voltaire à Zurich c'était le 26 avril 2009 et il y avait des spectateurs enthousiastes après un démarrage un peu lent, voilà c'était pour paraphraser Wahrol mon quart d'heure de célebrité et surtout la vie est devenue plus vivante !

Un autre concert est prévu en juillet au passage de Retz à Paris : vous aussi vous pouvez participer et vraiment vous amuser.
D'ici là un peu de matière sur le mouvement Fluxus, dont les piéces de ce concert/ entertainment étaient tirées. ma source est le site de Ben , donc la courtesy lui revient.
( à découvrir car je suis sure que vous n'avez jamais vu de site comme ça) :

Fluxus est le nom d’un groupe créé en 1962 et dont les membres vivent un peu partout dans le monde, plus spécialement au Japon, aux États-Unis et en Europe

Sans John Cage, Marcel Duchamp et Dada, Fluxus n'existerait pas.

Surtout sans Cage de qui j'aime à dire qu'il a opéré deux lavages de cerveau. Le premier, au niveau de la musique contemporaine avec la notion d'indétermination, I'autre au travers de son enseignement avec l'esprit Zen et cette volonté de dépersonnalisation de l'art.

Premier apport

En musique et en théâtre, Fluxus apporte dès 1963 la partici-pation du public à l’action. Non pas une fausse participation, c'est-à-dire la comédie qui continue au milieu du public mais un véritable désir du transfert des responsabilités.

Par exemple, Benjamin Patterson demande à chaque spectateur, discrètement et personnellement : " avez-vous confiance en moi ? " Si le spectateur répond oui, il le place à sa droite. Si le spectateur répond non, il le place à sa gauche.

Deuxième apport

L’Event. Lorsque George Brecht arrive et pose des fleurs sur le piano en tant que proposition musicale, c'est focaliser une réalité simple. C'est, dans l'histoire de l'art, le geste limite de "la vie est art". Mais c'est aussi et surtout, en égalisant l'importance des choses, placer l'artiste futur devant une situation de non retour de non art.

Troisième apport

D'après George Maciunas, un concert Fluxus doit être de la musique contemporaine divertissante. Il trouve que beaucoup trop de musique contemporaine est ennuyeuse, trop dépendante pour le public de la nécessité de références historiques culturelles.

Le divertissement dans Fluxus réagit donc contre la culture. Redonne à l'art sa fonction primaire (divertir) et relègue la connaissance de l'histoire de l'art au second plan.

Quatrième apport

L’art par la correspondance, le Mail Art. A partir de 1963, à la fois Ray Johnson et George Brecht se serviront de la poste pour transmettre leurs idées, leur vécu, par des petits détails de la vie, subtilités, anecdotes, etc.

Le Mail Art est non-art non seulement par le contenu des éléments expédiés mais aussi par le refus qu'il implique de jouer l'artiste de carrière, ceci en évitant de passer par le circuit des galeries d'art, etc.

Libellés : , , , ,

3 Comments:

Anonymous stéphane said...

Bravo
c'est vraiment beau
mais j'aurai aimé être avec toi
bravo à toi

on se revoit bientot j'espere

10/6/09 19:42

 
Blogger sms2sms said...

fotos vom gleichen abend: http://blog.rebell.tv/p11496.html

achtung: deine eMail adresse geht nicht! habe dich nicht vergessen. rückmeldung kommt möglichst bald!!!

danke!

/sms ;-)
http://rebell.tv

11/6/09 08:10

 
Anonymous stefan m. seydel/sms ;-) said...

weitere fotos vom abend: http://blog.rebell.tv/p11496.html

deine eMail adresse geht nicht!!!

11/6/09 08:11

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home