16 décembre 2006

« Kosuth, du phénomène de bibliothèque » chez Almine Rech


Artiste peu souvent présenté à Paris, la galerie Almine Rech reprend en partie ici ce qui a été montré à Art Unlimited à Bâle. Une mise en scéne « éclairée » où il est question d’imagination, d’art conceptuel et/ou « contextuel », avec notamment une phrase lumineuse de Foucault. A redécouvrir. Jusqu’au 23 décembre 2006.


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home