29 octobre 2006

FIAC 06 (1)






























Une FIAC plus nerveuse, plus vive, que les éditions précédentes, et j'en suis ravie. Du fait de la réduction d'espace, il a fallu faire des choix, chaque galerie a du radicaliser son offre. Ainsi on voit mieux qui est qui, les galeries "marchands" et galeries "découvreuses" qui elles ont l'avantage de la cohérence de leur parti pris, on y reconnaît un style.
Deuxième conséquence, la réduction d'espace a conduit à éclater en différents lieux la création contemporaine avec un festival "in" et un "off".
- "in" : Le grand palais pour les galeries les plus établies, la cour carrée du Louvre pour les plus jeunes et le design.
- "off" : à l'espace Pierre Cardin pour les "recalés" de la FIAC, à l'hotel Kube à la goutte d'or pour la vidéo, à Menilmontant pour les jeunes pousses avec Slick.

Au Grand Palais j'ai pariculièrement aimé :
- les propositions de la galerie sino-italienne Continua avec les oeuvres de Shen Zen et j'ai un véritable coup de coeur pour Loris Cecchini et son échelle fantôme emprisonnée dans le mur.
(c'est le même artiste qui a réalisé le nuage au rdch du Palais de Tokyo).
- la galerie italienne Tucci Russo pour sa belle feuille de Penone.
- la galerie Claudine Papillon, pour les scultures de Nathalie Elemento à mi chemin entre design et art, sa superbe étagère blanche laquée et sa table basse aux multiples possibilités.
- le stand de Michel Rein, avec un beau Jean Pierre Bertrand et la vidéo de Fabien Vershaere (celle montréé pour les Nuits Blanches à la Goutte d'Or cf infra).
- l'oeuvre de Bill Woodrow présentée par Waddington Galleries.

A la Cour Carrée du Louvre :
- La galerie belge nadjaVilenne, avec les pièces d'Honoré d'O, bulle de BD en coton et étagère en polystirène.
- la photo retravaillée de la Havane par Couturier.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home