31 décembre 2006

Tabaimo à la Fondation Cartier (jusqu'au 4 février 2007)



Première exposition en Europe pour l'artiste japonaise Tabaimo, étoile montante de l'animation et de l'art vidéo. Née en 1975, elle s'inspire de la vie quotidienne pour créer ses montages à mi-chemin entre les couleurs des estampes traditionnelles et le flux ininterrompu d'images et de sons auxquels nous nous soumettons quotidiennenent. Elle les met en scéne en s'attachant à y introduire du fantastique, à inquiéter nos sens pour que nous nous approprions et gardions souvenir de l'expérience. "A mon sens, seul un environnement qui suscite le malaise peut déclencher une prise d'initiative chez les personnes comme nous, accoutumées à la passivité de la culture des loisirs...Je souhaite qu'en contrepartie de ces impressions, le spectateur garde le souvenir d'une expérience unique qui n'appartient qu'à lui."
Y aller
- pour découvrir le "Japanese Commuter Train" où sur 6 écrans est reconstitué l'intérieur de train de banlieue. Malgré le calme apparent, se succèdent des scénes incongrues : un cuisinier transforme une écolière en sushi, les bras des passagers tombent un à un.
- rêver dans "midnight sea" où les ondulations, non sans rappeler les vagues d'Hokusai, semblent être des créatures vivantes et étranges.

2 Comments:

Anonymous herwann said...

très bonne idée je l'avais oublié, merci de m'avoir rappelé cette exposition j'aime bien les mangas...

2/1/07 20:01

 
Blogger pop corn said...

Pour accompagner, un petit tour chez Kamel Mennour voir Christine Rebet et son aussi étrange animation.

9/1/07 22:20

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home