16 septembre 2007

Gaëlle Chotard "Au fond" (Galerie Papillon jusqu'au 20 octobre)


Première exposition personnelle à la galerie pour cette jeune artiste française, ancienne éléve d'Anette Messager aux Beaux Arts. Des sculptures légères en tricotage metallique laissant voir le vide sont suspendues au plafond par un simple fil. Circulation des énergies ; elles s'animent quand on passe près d'elles. Formes organiques et mystérieuses (entre phallus et rhizome) plongées dans l'obscurité, leur présence est doublée d'une ombre démultipliée qui nous renvoie à nos rêves, à nos peurs et à nos pensées noires et intimes. Si les sculptures sont toute en intériorité, on sent dans les dessins, une energie "lachée" toute d'expansion poétique.
Pour y faire écho, une vidéo "Troubles" , hommage à Caspar Friedrich, montre une femme qui s'enfonce doucement dans le paysage, elle prend racine dans sa contemplation. On ressent un contraste entre ce paysage si paisible, cette apparence si lisse et d'autre part les sculptures devoilant une intimité peuplée de pensées noires et érotiques.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home