16 mars 2008

Jérémy Liron "Hotel de la Mer" (Galerie Isabelle Gounod jusqu'au 3 mai )





Vous connaissez certainement le blog poétique de Jérémy ,Les Pas Perdus, là c'est son travail de plasticien qui est exposé.
"Hotel de la Mer" est une série de peintures à l'huile placées sous plexi, d'architectures balnéaires, mais aussi une architecture de bandes et de vide, une vidéo en N/B d'un payasage urbain comme défilant à travers la vitre d'un train et puis une petite sculpture de plâtre et bois d'un bâteau de rivière.
De par la fluidité de la peinture, de ces fines traces de bombe acrylique, de ces tableaux carrés à la construction quasi abstraite, on a immédiatement la sensation que quelque chose nous échappe. Et le thème du voyage, de l'errance, de la solitude, du bleu, me font penser à Ulysse et à Georges Didi Uberman qui s'appuyant justement sur un passage de l'Ulysse de Joyce parle ainsi de notre faculté de perception : "Mais la modalité du visible devient inéluctable, c'est à dire vouée à une question d'être - quand voir c'est sentir que quelque chose inéluctablement nous échappe, autrement dit : quand voir, c'est perdre, tout est là."

En plus de références à l'art à travers Godard ou Sean Scully, Jérémy Liron nous renvoie également à notre position de regardeur. Car ses paysages sans personnages, sans anecdotes sont un espace de projection idéal pour le mental du spectateur qui se confronte ainsi au reflet. Peut être un peu comme dans une posture de méditation où l'on fixe une flamme avant de fermer les paupières pour se concentrer sur son reflet et ainsi "se laver les yeux" .
Il y aurait encore beaucoup à dire sur le travail de grand talent de Jérémy, ancien éléve de Bustamante aux Beaux Arts, mais je laisse le soin à Stéphane, et les autres de le faire ...
Bref à voir absolument à la Galerie Isabelle Gounod, jusqu'au 3 Mai 2008.

Libellés : , , , , ,

4 Comments:

Blogger Vicnent said...

Au boulot, miss ! :-)

17/3/08 12:33

 
Blogger Anne said...

... Et en as-tu profité pour enrichir ta collection de "collectionneuse en herbe"?

17/3/08 14:51

 
Anonymous Valentine said...

Pour l'instant, j'ai un rapport assez intime avec les oeuvres de ma collection, je n'en parle donc pas "publiquement" ou à des personnes que je ne connais pas.
Valentine

17/3/08 17:20

 
Anonymous stéphane said...

dès que j'ai le temps je m'en vais à boulogne

:)

18/3/08 11:16

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home