22 février 2007

Tatiana Trouvé « Double bond », Palais de Tokyo au sein de l’exposition « M, Nouvelles du monde renversé » (1 février- 6 mai 07)



Sur une surface de 500 m2 sont réunies des sculptures hybrides, des élèments d’architectures qui jouent sur le décalage, la répétition et le jeu d’échelle. De fines structures tubulaires métalliques qui vont du sol au plafond, des petites portes remodèlent et rythment l‘espace.

On cotoie des scelles de vélos avec des barres amovibles reliant entre elles des boules de ciment, on reconnaît des fragments de batteries. On parcourt mentalement le mécanisme de l’objet essayant d’imaginer ce que sa mise en branle pourrait provoquer, en vain. On ne peut pas l’essayer non plus vu la leur petite taille qui fait de nous des géants. Ce changement d’échelle nous tient donc à distance et nous rend encore plus étranger à cet environnement qui nous renvoie avec force son autonomie.

www.palaisdetokyo.com

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home